RODITI Santo, Sultana, Vida, Rita, Edouard [47]

Santo RODITI [Père : Sabetaï RODITI et Mère : Vida Louna] est né le 24 août 1907 à Magnésie (Turquie), présent en France depuis le 11 juillet 1923 et est marié avec Sultana COHEN [Père Salomon COHEN et Mère : Sarah] née le 01 mars 1910 à Constantinople (Turquie) arrivée en France le 14 août 1929. Le couple s’est marié le 20 décembre 1930 à la mairie du 11ème arrondissement. Ils résident en 1936 à Paris, 4 boulevard Bonne Nouvelle (Paris, 10ème arrondissement) avec la famille COHEN et après 1936, la famille HATEM vient les rejoindre à priori dans la même rue.

Recensement de population 1936 Porte de Saint-Denis [Archives de Paris, M8_581_0004]
Recensement de population 1936 Porte de Saint-Denis [Archives de Paris, M8_581_0004]

Le couple a trois enfants : Vida née le 21 mars 1933 à Paris (11ème arrondissement), Sarah Rita née le 11 juin 1939 à Paris (10ème arrondissement) et Edouard Sodi né le 18 novembre 1940 à La Baule. Santo exerce la profession de fourreur et plus précisément de cloueur en fourrure. Le métier de fourreur est scindé en une une multitude de petits métiers spécialisés dans la chaine de fabrication pour arriver au produit fini (coupeur, cloueur, finisseur…). Le cloueur mouille la peau du cuir, agrafe à la forme du patron reproduit sur une planche les différents morceaux composant la future pièce (dos, devant, manches…), décloue après séchage et égalise tout ce qui dépasse du patron.

Bulletin de mariage des époux RODITI [21 P 531 871]
Bulletin de mariage des époux RODITI [21 P 531 871]
La Mouette 24 novembre 1940 [ADLA, Presse en ligne]

Entre le 27 septembre 1940 et le 20 octobre 1940, Santo RODITI se déclare en tant que Juif à la sous-préfecture de Saint-Nazaire (ou commissariat de La Baule) sous le numéro 47. Au moment du recensement, la famille habite avenue Heurteau et au moment de la naissance d’Edouard avenue des Ibis.

Extrait liste recensement 08 novembre 1940 [ADLA 1694W25]

La famille quitte La Baule entre le 26 janvier 1940 et le 25 février 1941 pour Paris.

Changement résidence israëlites février 1941 [ADLA 1694W25]
Changement de résidence des israëlites février 1941 [ADLA 1694W25]

Les services de la Préfecture de Police de Paris vont vérifier si Santo RODITI a bien été inscrit sur les listes de recensement en Loire-Inférieure au printemps 1942.

Les époux sont arrêtés le 21 août 1943 par la police française, internés à Drancy le 25 août 1943 puis déportés tous les deux par le convoi numéro 59 de Drancy à Auschwitz le 02 septembre 1943.

Fiches d’internement du Camp de Drancy [Archives Nationales]

Liste convoi numéro 59 [CDJC, Mémorial de la Shoah, en ligne]

Santo et Sultana RODITI sont décédés à Auschwitz, lui avait 36 ans et son épouse 33 ans. Des feuilles de témoignage seront déposées à Yad Vashem en mémoire du couple.

Au moment de l’arrestation de Santo et Sultana, Rebecca HATEM qui habitait boulevard Bonne Nouvelle, pendant qu’elle faisait ses courses, a entendu une rumeur d’une rafle dans l’immeuble de sa soeur (Sultana), elle est venue sur place et a récupéré les enfants en disant que c’était les siens, ils sont retournés chez eux et dans la nuit, ils ont pressenti que leur immeuble allait subir le même sort et sont partis se cacher dans le métro.

Plus tard, les époux HATEM vont se cacher durant toute la période de guerre dans une ferme tandis que les enfants passent la ligne de démarcation et se cachent à Goncelin (Isère) alors sous contrôle italien dans une famille, Monsieur et Madame BECK. Rebecca HATEM viendra récupérer les enfants à la fin de la guerre puis les époux HATEM trop pauvres pour les prendre en charge, ils seront placés en maison d’enfant à Rueil-Malmaison puis Rita placée en maison d’enfant à Pontault-Combault (Seine-et-Marne), séparée de son frère.

Madame Rebecca HATEM, soeur de Sultana, effectuera une demande recherche pour sa famille dont les époux RODITI.

A la fin de la guerre, les enfants étant mineurs, un conseil de famille se réunit et nomme Jacques COHEN comme tuteur et Grace RODITI épouse SAGUES comme subrogé tuteur provisoire.

Vida a émigré en Israël et réside en 1956 au 183 Mahané.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s