HATEM Youmtov, Rebecca, Sarah [17]

Né en 1898 à Constantinople, Youmtov HATEM arrive en France en 1923. Il est marié avec Rebecca dite Refca COHEN née le 03 janvier 1901 à Constantinople et le couple a un enfant, Sarah née le 12 janvier 1928 dans le 12ème arrondissement à Paris. La famille réside habituellement à Paris, 85 faubourg Saint-Denis à Paris (10ème arrondissement) puis la famille HATEM habitera à priori boulevard Bonne Nouvelle (10ème arrondissement, Paris). Elle est la soeur de Sultana RODITI présente avec sa famille à La Baule et de Esther COHEN (également présente à La Baule) et la fille de Salomon et Sarah COHEN (Sarah présente à La Baule).

Recensement 1936 Porte de Saint-Denis [Archives de Paris, M8_581_0119]
Recensement 1936 Porte de Saint-Denis [Archives de Paris, M8_581_0119]

Il exerce la profession de marchand ambulant en bonneterie depuis 1925 et habite Villa « La Masse » avenue des Pélicans dans cette même commune au moment de son arrivée et déménage « Villa Corbillon », avenue de Paris à La Baule (entre l’Hôtel des Dunes et la droguerie de l’Atlantique).

dossier de Sarah COHEN [DAVCC Caen, 21 P 437483]
dossier de Sarah COHEN [DAVCC Caen, 21 P 437483]

La famille de 3 personnes fait partie des réfugiés arrivés de Paris (sans date) et Mme HATEM, sans ressources, touchera une allocation pour réfugiés au mois de décembre 1940.

Entre le 27 septembre et le 20 octobre 1940, Youmtov HATEM se fait recenser en tant que Juif à la sous-préfecture de Saint-Nazaire ou au commissariat de La Baule sous le numéro 17.

Extrait liste recensement Juifs arrondissement de Saint-Nazaire à_ novembre 1940 [ADLA 1694W25]
Extrait liste recensement Juifs arrondissement de Saint-Nazaire à_ novembre 1940 [ADLA 1694W25]

Conformément à la 2ème ordonnance allemande du 18 octobre 1940, Youmtov HATEM déclare son commerce auprès de la sous-préfecture de Saint-Nazaire le 11 novembre 1940.

Afin de rendre compte de l’avancement de l’aryanisation dans le département de Loire-Inférieure, la liste des commerçants et entreprises juives est transmise par le Préfet de Loire-Inférieure au Commissariat Général aux Questions Juives. Le nom de HATEM Youmtov apparaît.

Extrait liste entreprises juives 08 juillet 1941 [ADLA 1694W25]
Extrait liste entreprises juives 08 juillet 1941 [ADLA 1694W25]

Or, Youmtov HATEM n’exerce aucune profession sur la commune, ne possède ni magasin, ni dépôt de marchandises. Le Commissariat Général aux Questions Juives s’assurera que sa licence de forain lui a bien été retirée.

Dossier d'aryanisation HATEM Youmtov, AN AJ38/4598 dossier n°2535
Dossier d’aryanisation HATEM Youmtov [AN AJ38/4598 dossier n°2535]

La famille quitte La Baule pour Paris au 85, Faubourg Saint-Denis dans le 10ème arrondissement le 09 décembre 1940. Youmtov HATEM exercera à son retour sur Paris la profession de magasinier/vendeur.

changement résidence étrangers décembre 1940 1803W106
ADLA 1803W106

Rebecca HATEM, qui était partie faire des courses, apprend qu’une rafle a lieu au 4 boulevard Bonne Nouvelle au domicile de sa soeur et beau-frère (famille RODITI). Alors que les parents sont dans le camion, quelqu’un demande à qui sont les enfants. Rebecca répond que ce sont les siens et le soir, toute la famille HATEM et les enfants RODITI vont se cacher dans le métro.
Les parents se cacheront dans une ferme le temps de la guerre tandis que les enfants seront envoyés à Goncelin (Isère) placés dans une famille : Monsieur et Madame BECK. Rebecca viendra récupérer les enfants à la fin de la guerre puis les enfants RODITI seront placés dans des maisons d’enfants, d’abord à Rueil-Malmaison puis pour Rita à Pontault-Combault.

A la fin de la guerre, Rebecca HATEM (née COHEN), la fille de Sarah COHEN et soeur d’Esther COHEN et de Sultana RODITI effectue les démarches auprès du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre afin d’obtenir les certificats de disparition puis actes de décès et statuts de déporté politique.

Un commentaire sur “HATEM Youmtov, Rebecca, Sarah [17]

  1. merci oh combien merci!
    Je suis une des filles de Rita Roditi et je suis très touchée de votre travail
    Je ne sais pas comment vous dire ma gratitude
    ma maman a toujours du mal à nous raconter
    Cette trace de leur vie m’est très précieuse
    Encore Merci

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s