BESSO Maurice, Fortuné, Sonia, Nelly, Suzanne

Maurice BESSO est né le 10 décembre 1893 à Corfou (Grèce) et est marié avec Fortuné BESSO née le 20 juin 1897 à Corfou (Grèce). Le couple a trois enfants : Nelly née le 13 septembre 1922, Suzanne née le 12 février 1924 et Nelly née le 20 février 1929. Les trois enfants sont nés à Bruxelles.

La famille se réfugie à La Baule le 18 juillet 1939 et va s’installer Villa « Les Petites Buttes », avenue d’Alsace.

Certificat de résidence de la famille BESSO [ADML 120W58]
Certificat de résidence de la famille BESSO [ADML 120W58]

La famille fréquentait déjà la station avant-guerre. Le journal L’hebdomadaire « La Mouette » publie régulièrement avant-guerre la liste des personnes présentes sur la commune pendant les vacances scolaires et Maurice BESSO et sa famille résident à la « Villa la Brasardière » avenue Massenet. C’est d’ailleurs dans cette villa que la famille réside à son arrivée à La Baule en juillet 1939 avant de s’installer Villa « Les Petites Buttes » à partir du 15 juillet 1940.

Villa Les Petites Buttes avenue d'Alsace La Baule
Villa Les Petites Buttes avenue d’Alsace La Baule

Maurice BESSO participe à l’entraide des habitants de La Baule envers les réfugiés en participant au fonds de souscription organisé par la mairie qui publie régulièrement dans la presse la liste des donateurs (1939).

Entre le 27 septembre et le 20 octobre 1940, Maurice BESSO se fait recenser auprès de la sous-préfecture de Saint-Nazaire sous le numéro 138. Juste après, sa belle-soeur Linda et ses trois enfants se font recenser et habitent tout près Villa Martine, Avenue d’Alsace/Avenue de Lorraine à La Baule.

Extrait liste dactylographiée du recensement 08 novembre 1940 [ADLA 1694W25]
Extrait liste dactylographiée du recensement 08 novembre 1940 [ADLA 1694W25]

A l’automne 1941, la zone côtière devient « interdite » aux Israëlites étrangers. Maurice BESSO demande alors à bénéficier d’un sursis d’expulsion qui lui est accordé.

courrier de la sous-préfecture de Saint-Nazaire au Préfet de Loire-Inférieure du 25 novembre 1941 et 02 décembre 1941 sur le refoulement des israëlites étrangers [ADLA1694W21]

La famille BESSO Maurice quitte La Baule le 08 juillet 1942 pour Cholet. Peut-être a-t-il été prévenu des arrestations à venir. Une enquête est demandée par le SicherheitPolizei (SD) sur un certain nombre de personnes dont les deux familles BESSO fin juillet 1942.

Commissariat de Police de La Baule [ADLA 1803W107]
Commissariat de Police de La Baule [ADLA 1803W107]

Contrôle de déplacement des Juifs [ADLA 1694W25]

Ils arrivent le 10 juillet 1942 à l’Hôtel de la Poste 30, boulevard Gustave Richard à Cholet. La famille est arrêtée au cours de l’été 1942 puis transférée au Camp de La Lande à Monts près de Tours. Le 05 septembre 1942, elle est transférée sur Drancy puis la famille entière sera déportée par le convoi numéro 45 de Drancy à Auschwitz du 11 novembre 1942.

Liste convoi 45 [CDJC, Mémorial de la Shoah, en ligne]
Liste convoi 45 [CDJC, Mémorial de la Shoah, en ligne]

Fiches d’internement Camp de Drancy [Archives Nationales F9/5680]

La famille entière (5 personnes) a été exterminée à Auschwitz-Birkenau et en l’absence d’informations a été déclarée décédée 3 jours après l’arrivée du convoi.

Dossier d’étranger de BESSO Maurice [ADML 120W58]

Dossier d’étranger de BESSO Nelly [ADML 120W58]

Dossier d’étranger de BESSO Suzanne [ADML 120W58]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s