SARFATI Haïm, Victoria, Léon, Elio, Nisso (NR)

Haïm SARFATI 1936 [ADLA 4M719]
Victoria SARFATI 1936 [ADLA 4M719]
Elio SARFATI 1936 [ADLA 4M719]

Haïm SARFATI est marchand forain depuis le début des années 30 sur la place de Saint-Nazaire aidé par ses fils dans la zone de chalandise du département. Né le 01 décembre 1883 à Constantinople [Père : Yuda SARFATI et Mère : Clara ESKENAZI), il est marié avec Victoria SARFATI née SALTI née également à Constantinople le 01 juin 1890 [Père : Nissim SALTI et Mère : Luna PIZANTI]. Tous leurs enfants naissent également à Constantinople : Léon né le 05 avril 1914, Alio né le 03 janvier 1921 et Nisso né en 1925.

La famille est arrivée en France par l’Italie avec un passeport collectif délivré à Milan en 1929, se rend dans un premier temps à Paris puis arrive sur Saint-Nazaire au début des années 1930 vers 1932. Ils exercent la profession de marchands ambulants d’abord sur les marchés de La Baule puis sur ceux de Saint-Nazaire en particulier sur celui de la place Marceau et logent donc près de l’endroit où ils travaillent : 9, rue de la Paix de 1932 à 1935 puis 24, rue du Dolmen de 1936 à 1939.

Registre du commerce [ADLA 22U152]
Registre du commerce [ADLA 22U152]

La famille quitte Saint-Nazaire dans l’année 1939 (destination inconnue). Elio SARFATI est déporté par le convoi parti de Compiègne le 17 janvier 1944 (convoi n°83) vers le camp de Buchenvald. Le convoi est composé uniquement d’hommes (1932). Il est affecté au camp de Mittelbau-Dora (camp satellite de Buchenwald) peu de temps après son arrivée entre le 26 février 1944 et le 16 mars 1944 (Untertagebau) et enregistré sous le numéro 39654.

Elio SARFATI [YadVashem, en ligne]
Enveloppe BAD AROLSEN de Elyo SARFATI [ItsBadArolesen, en ligne]
Enveloppe BAD AROLSEN de Elyo SARFATI [ItsBadArolsen, en ligne]
Fiche d’enregistrement du camp de Mittelbau-Dora d’Elyo SARFATI [ItsBadArolsen, en ligne]

Il décède au camp de Bergen-Belsen en novembre 1944 d’une phtisie galopante. Une feuille de témoignage sera déposée en sa mémoire par son frère en 1999.

A notre connaissance, les parents et frères d’Elio n’ont pas été déportés mais nous ignorons en l’état ce qui s’est passé entre 1939, date de leur départ de Saint-Nazaire et 1944 et les circonstances de l’arrestation d’Elio.

Fiches cartonnées dossier d’étranger d’Haïm SARFATI [ADLA 4M719]

Fiches cartonnées dossier d’étranger de Victoria SARFATI [ADLA 4M719]

Fiches cartonnées dossier d’étranger de Léon SARFATI [ADLA 4M719]

Fiches cartonnées dossier d’étranger d »Elio SARFATI [ADLA 4M719]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s