HUDBERT Gabrielle, Léon, Henri, Jacqueline [128]

debout derrière Gabrielle « Gaby » Harrburger et Léon Hudbert, assises Emélie Kahn et Andrée Kahn qui tient sa fille Hélène Zwirn sur les genoux et devant Jacqueline Klein. 28 juin 1921
source : https://www.flacsu.fr/mes-histoires-familiales-g%C3%A9n%C3%A9alogie-et-histoire/les-netter-de-bergheim/pilate-pauline-netter-jacques-kahn-et-leurs-descendants/

Gabrielle HUDBERT née HARRBURGER est née le 03 juin 1894 à Rambervillers dans le département des Vosges [Père : Abraham Henri HAARBURGER de profession négociant et Mère : Emilie KAHN]. Elle s’est mariée le 08 novembre 1920 à Rambervillers avec Léon Joseph HUDBERT né le 18 mars 1885 à Paris (11ème arrondissement) [Père : Arsène HUDBERT, employé et Mère : Elisa HANSEN]. Le couple va avoir deux enfants : Henri né le 20 août 1922 à Mennecy dans l’Essonne et Jacqueline née en 1924 à Cachan (Val-de-Marne).

Actes d’état civil [Archives Ville de Paris et Archives Départementales des Vosges]

Léon HUDBERT est incorporé pour effectuer son service militaire en 1906 au 160ème Régiment d’Infanterie à Toul et mis en congé deux ans plus tard où il passe 1ère classe et obtient un certificat de bonne conduite. Mobilisé pour la 1ère guerre mondiale le 03 août 1914, il est affecté au 69ème Régiment d’Infanterie puis au 19ème Escadron de Train (dépôt auto). Il est démobilisé le 29 mars 1919. En 1906, il est employé de commerce et plus tard, loueur de taxis.

Registre Matricule Léon HUDBERT [AD75, D4R1_1335]
Registre Matricule Léon HUDBERT [AD75, D4R1_1335]

A l’été 1934, les époux HUDBERT tiennent une pension de famille « Le Bretanic » au Pouliguen au 23 rue de la Gare, pension qu’ils tiennent pendant quelque temps puis changent d’activité pour une activité de marchand forain.

Registre du commerce Saint-Nazaire [ADLA 22U152]
La Mouette 26 juillet 1931 [ADLA, presse en ligne]

Jacqueline passera son certificat d’études primaires à l’école publique de filles du Pouliguen qu’elle obtiendra en juin 1937.

La Mouette 27 juin 1937 [ADLA, presse en ligne]

Entre le 27 septembre et le 20 octobre, Gabrielle HUDBERT se déclare en tant que Juif auprès de la sous-préfecture de Saint-Nazaire sous le numéro 128. Elle réside alors avenue des Ondines à La Baule. Il est possible que son mari ne soit pas présent à ce moment-là puisque ce sont les chefs de famille qui se déclarent ou parce qu’il n’est pas juif.

Extrait liste dactylographiée recensement 08 novembre 1940 [ADLA 1694W25]

Aucune personne de la famille n’est déportée : Léon décède à Cachan le 09 novembre 1950, Gabrielle décède à Evry en 1990 et leur fille Jacqueline en 1985.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s