CHILDINER Gaston, Lina, Yvette [94]

Gaston CHILDINER est né le 15 juin 1895 à Brytschany (Russie). Il est marié avec Lina ARIANER née le 09 octobre 1897 à Paris (4ème arrondissement) le 26 juin 1917 à Paris (3ème arrondissement). Lina perd de fait sa nationalité française lors de son mariage en 1917 en héritant de la nationalité de son mari mais la réintègre lorsque Gaston obtient sa naturalisation en 1925. Le couple a un enfant : Yvette Georgette née le 06 janvier 1918 à Paris (14ème arrondissement).

Acte de naissance de Lina ARIANER [Archives Municipales de Paris]
Acte de mariage de Gaston CHILDINER et Lina ARIANER [Archives Municipales de Paris, 3M232]
Acte de naissance de Yvette CHILDINER [Archives de Paris, 14N554]
Acte de naissance de Yvette CHILDINER [Archives de Paris, 14N554]

Arrivé en France en 1913, Gaston CHILDINER exerce la profession de fourreur en appartement et habite 145, boulevard Saint-Michel dans le 5ème arrondissement au moment de sa demande de naturalisation en 1924. Son épouse, Lina, exerce la profession de modiste et a 16 frères et soeurs. Il l’obtient en 1925 et sa femme est réintégrée en qualité de française.

Dossier de naturalisation de Gaston CHILDINER [Archives Nationales, 34599X24]

Gaston CHILDINER qui habitait au 237, rue Saint-Martin à Paris (3ème arrondissement) tenait un commerce de fourrures à la même adresse qui fait faillite [Le Matin, 07 novembre 1930] et la famille quitte Paris en 1929 pour La Baule et s’installe dans un premier temps dans un magasin « Maison Lina » au 58, avenue de la Gare (1931) puis au 29, avenue de la Gare en tant que fourreur. Il est également marchand forain sur le marché de La Baule (1938).
Alphonse ARIANER, le frère de Lina, y travaille également et est inscrit au registre du commerce à ce titre. Il y vend des fourrures mais également des articles de confection.

Registre du commerce Saint-Nazaire [ADLA 22U151 et 22U152]

Registre du commerce Saint-Nazaire [ADLA 22U152]

Gaston se fait recenser en tant que Juif à la sous-préfecture de Saint-Nazaire (ou commissariat de La Baule) entre le 27 septembre et le 20 octobre 1940 sous le numéro 94 en vertu de la 1ère ordonnance allemande du MBF.

Extrait liste dactylographiée du recensement 08 novembre 1940 [ADLA 1694W25]
Extrait liste dactylographiée du recensement 08 novembre 1940 [ADLA 1694W25]

Il déclare par ailleurs son entreprise le 11 novembre 1940 conformément à la 2ème ordonnance allemande du MBF du 18 octobre 1940 auprès de la sous-préfecture de Saint-Nazaire.

Les scellés sont apposés sur le magasin entre le 03 et le 05 décembre et Mme de la BURAHAYE résidant Avenue des Platanes Ker Arsène se propose de procéder à l’aryanisation du commerce et s’inquiète en avril 1941 au sujet de sa rémunération.

Dossier d'aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]
Dossier d’aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]

Sommé de vendre ou de liquider son magasin avant la fin janvier 1941, Gaston CHILDINER trouve un acquéreur et le magasin est vendu à Madame MÜLLER née DUBOIS résidant Villa Marcelle-Cécile allée Madeleine. Les époux MULLER tenaient l’Hôtel du Château place du 18 octobre à Chateaudun (Eure-et-Loir) et suite aux réquisitions allemandes se retrouvent à La Baule en septembre 1940. La vente du magasin est confiée à Maître Maurice Durant, notaire à Nantes, qui acte la vente le 17 juillet 1941.

Registre du commerce Saint-Nazaire [ADLA 22U153]
Registre du commerce Saint-Nazaire [ADLA 22U153]

Dépourvu de ressources, Gaston CHILDINER demande à bénéficier de subsides (2500 francs par mois).

 Dossier d'aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]
Dossier d’aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]

Gaston CHILDINER va par ailleurs demander à travailler dans son ancien magasin en tant qu’ouvrier fourreur sous réserve que « celui-ci ne soit pas en contact avec le public » car les mesures de persécution interdisaient aux Juifs de servir ou d’être en contact avec la clientèle aryenne.

 Dossier d'aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]
Dossier d’aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]

Le Commissariat Général aux Questions Juives à Paris donne son accord :

 Dossier d'aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]
Dossier d’aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]

Sa demande de subsides n’ayant toujours pas reçue de réponses, il la renouvelle en août 1941. Il habite alors 31, avenue de la Pierre Percée à La Baule.

 Dossier d'aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]
Dossier d’aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]

La Préfecture de Loire-Inférieure donne son accord et transmet le dossier aux Autorités allemandes pour homologation fin septembre 1941.

 Dossier d'aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]
Dossier d’aryanisation CHILDINER Gaston [AN AJ38/4598 dossier n°2719]

Gaston CHILDINER est arrêté à La Baule le 15 juillet 1942 vers 20 heures à son domicile Villa Suzy Jeanine avenue de la Pierre Percée à La Baule par la gendarmerie allemande. Son épouse a probablement quitté la commune avant la mi-juillet 1942 et n’est donc pas arrêtée. Il est trasnporté sur Saint-Nazaire, Nantes puis au Grand Séminaire à Angers.

Liste provisoire et définitive des arrestation du 15 au 17 juillet 1942 [ADLA 1694W25]

Gaston CHILDINER est déporté par le convoi numéro 8 d’Angers à Auschwitz du 20 juillet 1942.

Liste convoi 8 [CDJC, Mémorial de la Shoah, Paris, en ligne]
Liste convoi 8 [CDJC, Mémorial de la Shoah, Paris, en ligne]

Gaston CHILDINER est sélectionné pour rentrer dans le camp (comme la grande majorité des déportés du convoi numéro 8). Il décède le 19 août 1942 à Auschwitz-Birkenau moins d’un mois après son arrivée, il avait 47 ans.

Death Book of Auschwitz [Yad Vashem, en ligne]
Death Book of Auschwitz [Yad Vashem, en ligne]

Lina CHILDINER ne se remariera pas et décédera à Saint-Germain-en-Laye le 13 novembre 1981. Leur fille Yvette mariée juste après la guerre divorce un an après pour se remarier avec Ljeb MALACINSKI. Elle change son nom de famille en MALAT.

Lina CHILDINER s’occupera des différentes démarches administratives auprès du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre et la mention Mort pour la France sera apposé en marge de son acte de décès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s