CHAPIRO Joseph, Miguel, Renate (NR)

Joseph ou José CHAPIRO et ses deux enfants Miguel et Renata-Maria (prénom usuel Renate) sont réfugiés à partir du 06 septembre 1939 à l’Hôtel-Pension Hermitage avenue des Evens à Pornichet arrivant de Paris au 8, avenue Daniel Lesueur (Paris, 7ème arrondissement).

Ils se signalent d’abord en tant qu’étrangers auprès de la mairie de Pornichet puisque tout étranger qui se déplace en France doit se signaler auprès de la mairie ou du commissariat de la commune qu’il quitte et dans laquelle il arrive.

Visas des Etrangers Arrivées/Départs [Archives Municipales de Pornichet [2I3]
Visas des Etrangers Arrivées/Départs [Archives Municipales de Pornichet [2I3]

Joseph, journaliste, écrivain, romancier, traducteur, homme de lettres comme il se définit lui-même est né à Kiev le 19 novembre 1893 d’abord marié avec Adrienne CHAPIRO née JUNGER dont il est divorcé. Miguel, l’aîné de ses enfants est né le 29 janvier 1923 à Dresde et Renate le 26 mai 1930 à Berlin.

La Staat Bibilothek de Berlin conserve une importante documentation sur Joseph CHAPIRO dont une partie de sa correspondance avec Gerhardt HAUPTMANN, auteur dramatique à cette adresse : https://digital.staatsbibliothek-berlin.de/

Joseph CHAPIRO réside successivement en Allemagne, à Berlin, puis à partir de 1933 en Espagne jusqu’au début de la guerre puis à Paris (date probable d’arrivée 1935, recherche en cours). En Espagne, en 1935, Adrienne CHAPIRO réalise l’illustration photographique d’un article consacré aux fêtes de Maïmonide dans lesquelles son mari interviendra. [Moïse MAÏMONIDE est un illustre rabbin du 12ème siècle auteur entre autre de la Mishné Torah, encyclopédie en 14 volumes abordant sous différents thèmes les manières dont les Juifs doivent observer les préceptes religieux dans la vie quotidienne].

La famille n’est pas présente au moment du recensement de septembre/octobre 1940 et les familles CHAPIRO, SPIRO et SAENGER ont suivi la même filière, celle de Varian FRY à Marseille qui entre août 1940 et l’automne 1941 sauva entre 2 et 4000 Juifs des milieux artistiques ou anonymes (recherche en cours). Les éléments d’information (non consultés) se trouvent aux Archives de la Bibliothèque Nationale Allemande à Francfort dont un affidavit du 30 août 1940 émanant du Emergency Rescue Committee, New York (https://portal.dnb.de/opac.htm?method=simpleSearch&cqlMode=true&reset=true&referrerPosition=0&referrerResultId=idn%3D118616250%26any&query=idn%3D116488271)

La famille quitte définitivement l’Europe par Lisbonne en prenant le paquebot SS THOME le 06 mai 1941 et qui arrive à Baltimore le 18 mai 1941. Ils avaient obtenu leurs visas auprès du Consulat des Etats-Unis à Lisbonne le 04 avril 1941. C’est son ex-épouse Adrienne, restée à Lisbonne, qui lui sert de référence à l’entrée aux Etats-Unis.

Présents également à Pornichet au même moment, dans le même logement à Pornichet et sur le paquebot Elisabeth SPIRO qui deviendra sa future épouse.

Joseph CHAPIRO décède à New-York en 1962. Sa fille Renate décède en 1946 ou 1948 à New-York. Miguel après des études au MIT obtient un doctorat au département d’ingénierie acoustique à Harvard.

Il est considéré comme l’un des pères fondateurs d’un domaine appelé acoustique structurale, qui traite de l’interaction des milieux fluides et des structures élastiques vibrantes. Il a ensuite cofondé Cambridge Acoustical Associates, une firme de consultants bien connue qui a effectué des travaux révolutionnaires pour l’US Navy et le programme spatial de la NASA, entre autres. Un des points forts de sa carrière a été de développer un système de surveillance du carburant pour un environnement en apesanteur sur les missiles Atlas de la NASA en 1960-61. Avec son collègue de la CAA, Klaus Kleinschmidt, Miguel a également inventé un bloc de maçonnerie insonorisant et porteur qui pourrait être produit en série et qui a été utilisé dans de nombreux sites industriels et projets de travaux publics à travers le monde. En 1972, il est co-auteur, avec David Feit, du premier manuel dans son domaine, Sound, Structure and their Interaction, qui reste en usage aujourd’hui… Il décède le 04 avril 2012 source : notice nécrologique de Miguel CHAPIRO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s