MORDUCOVITCH Max, Sophie, [Helen, Anne-Marie] (NR)

Max MORDUCOVITCH [ALDA 4M946]
Max MORDUCOVITCH 1933 [ADLA 4M946]
Max MORDUCOVITCH 1940 [ALDA 4M946]
Max MORDUCOVITCH 1940 [ADLA 4M946]
Sophie MORDUCOVITCH [ALDA 4M946]
Sophie MORDUCOVITCH 1940 [ADLA 4M946]

Sophie et Max MORDUCOVITCH résidant à Paris en 1936 au 3, boulevard Suchet dans le 16ème arrondissement sont réfugiés à La Baule en 1939 Villa Ciléos, allée des Tamaris.

Recensement 1936 [Archives de Paris,D2M8]
Recensement 1936 [Archives de Paris,D2M8]

Max MORDUCOVITCH (prénom : Marcus Adolphovitch mais prénom usuel Max) est né à Petrograd (Saint-Petersbourg) le 05 octobre 1875 [Père :MORDUCOVITCH Adolphe et Mère : ARONSON Helen] et est marié avec Sophie MESS née le 11 février 1885 à Radziłów (à l’Est de la Pologne près de Bialystok). Ils effectuent une demande de carte d’identité pour étranger auprès du commissariat de police de La Baule le 28 novembre 1939.

Max MORDUCOVITCH exerçait la profession d’agent général pour la Flotte Volontaire Russe. Cette compagnie maritime de la marine marchande russe établissaient des relations commerciales en utilisant des navires marchands en temps de paix mais à l’occasion pouvait transformer ses navires en croiseurs auxilliaires en temps de guerre. Créée en 1878 avec l’appui du Tsarévitch puis de l’empereur Alexandre II, elle acquit des navires au nombre de 7 grâce aux dons qui affluaient de toute la Russie vers Moscou et Saint-Petersbourg, les bénéfices de la compagnie ne servant qu’à l’entretien et à l’accroissement de la flotte. Elle transportait en temps de paix à la fois marchandises et passagers et fut largement subventionnée par le gouvernement russe. Elle avait établi une ligne de choix avec l’Extrême-Orient. Max MORDUCOVITCH s’installa donc à Shangaï au moins avant 1910 et jusqu’en 1920 où vit le jour sa fille : Hélène née le 23 septembre 1912.

Archives de l’OFPRA [OR30]

La famille quitte Schangaï (Chine) à bord de l’Empress of Russia le 18 mars 1920 et qui arrive à Vancouver le 29 mars 1920.

Puis la famille rejoint la France (au minimum à partir de 1925, recherche en cours) et s’installe à Paris Boulevard Suchet (au n°45 puis au n°3).

Hélène, leur fille, se marie à Paris le 23 octobre 1935 (Paris, 16ème arrondissement) avec Simon LEHMANN mais le couple divorce 4 ans plus tard le 22 novembre 1939. De cette union naîtra une fille : Anne-Marie.

Mariage MORDUCOVITCH/LEHMANN [Archives de Paris, 16M270]
Mariage MORDUCOVITCH/LEHMANN [Archives de Paris, 16M270]

Nous ne savons pas si Hélène et Anne-Marie les accompagnent à La Baule. Sophie et Max quittent La Baule le 02 février 1940 pour se rendre à Cannes dans la Villa Paradis Boulevard d’Italie. Max décède à Cannes le 06 octobre 1940. Nous ignorons ce qui se passe entre l’automne 1940 et la fin de la guerre mais la famille, à notre connaissance, n’a pas été déportée.

Le Figaro 13 octobre 1940
Le Figaro 13 octobre 1940

Dossier d’étranger de Max MORDUCOVITCH [ADLA 4M946]

Dossier d’étranger de Sophie MORDUCOVITCH [ADLA 4M946]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s