LEDERER Franziska, Eva, Hans

Karel et Franzi avec leurs filles chez eux à Decin. Karel est à l'extrême droite et Franzi au dernier rang. Les deux autres adultes sont ses parents   © collection particulière
Karel et Franzi avec leurs filles chez eux à Decin. Karel est à l’extrême droite et Franzi au premier rang. Les deux autres adultes sont ses parents © collection particulière

Franziska LEDERER née KONIRSCH est née le 25 août 1898 à Decin (Tchécoslovaquie). Mariée avec Karel LEDERER né à Eggenberg, elle a trois enfants : Margit né le 05 octobre 1918 à Roudnice (Tchécoslovaquie) , Eva née le 28 août 1921 à Decin (Tchécoslovaquie) et Hans né en 1926 ou 1927 à Decin (Tchécoslovaquie).

Arrivée en France depuis le 20 janvier 1939, elle se réfugie à La Baule et habite avec au moins deux de ses enfants Eva et Hans allée des Faunes. Son mari n’est pas présent et a migré aux Etats-Unis à New-York le 28 janvier 1939 par le paquebot Normandie du Havre par la Compagnie Générale Transatlantique, le paquebot arrivant le 02 février 1939.

« New York, New York Passenger and Crew Lists, 1909, 1925-1957, » database with images, FamilySearch (https://familysearch.org/ark:/61903/3:1:33SQ-G5NF-9PZ1?cc=1923888&wc=MFKW-7P8%3A1030084601 : 2 October 2015), 6279 – vol 13517-13518, Feb 2, 1939 > image 38 of 700; citing NARA microfilm publication T715 (Washington, D.C.: National Archives and Records Administration, n.d.).

Karel LEDERER avait obtenu son visa à Prague le 27 avril 1938. Karel LEDERER vendait des pièces pour les machines à imprimer et s’était déjà rendu plusieurs fois aux Etats-Unis. L’arrivée de la famille en France début janvier 1939 est provoquée par l’annexion des Sudètes (partie de la Tchécoslovaquie soumise depuis le Moyen Âge à une colonisation allemande). Les accords de Munich du 29 septembre 1938 entérinent l’annexion qui devient territoire du Reich et s’appelle désormais Protectorat de Bohème-Moravie soumis donc au même droit allemand et donc aux violentes persécutions antisémites. Karel LEDERER et sa famille sentent le danger monter et décident donc de quitter leur pays. Nous n’avons pas d’explications de la raison pour laquelle seul Karel embarque sur le paquebot et de la raison pour laquelle Franziska et ses enfants se retrouvent à La Baule (date d’arrivée dans la commune ignorée). Des Etats-Unis, dans une situation financière relativement prospère et avec un réseau social assez étendu, il va tout mettre en oeuvre pour faire expatrier de France son épouse et ses enfants.

Entre le 27 septembre et le 20 octobre 1940, Franziska se fait recenser en tant que Juif auprès de la sous-préfecture de Saint-Nazaire (ou commissariat de la Baule) sous le numéro 113.

Les autorités préfectorales listent les ressortissants polonais, allemands, autrichiens, tchécoslovaques, polonais et hongrois :

Recensement étrangers Polonais/Allemands/Autrichiens/Hongrois... [ADLA 1694W25]
Recensement étrangers Polonais/Allemands/Autrichiens/Hongrois… [ADLA 1694W25]

Elle quitte La Baule entre 25 octobre et le 25 novembre 1940 avec sa fille Eva et son fils Hans pour Paris.

Contrôle de déplacement des israëlites [ADLA 1694W25]
Contrôle de déplacement des israëlites [ADLA 1694W25]
Contrôle de déplacement des Etrangers [ADLA 1803W106]
Contrôle de déplacement des Etrangers [ADLA 1803W106]

Habite également avec eux Allée des Faunes à La Baule Albert TIANO (prénom de naissance Abraham) né le 16 juillet 1910 à Salonique (Grèce). Albert est le fiancé d’Eva et ils s’étaient rencontrés à Biarritz et étaient tombés follement amoureux l’un de l’autre sur la plage. Ils font publier le 20 octobre 1940 dans l’hebdomadaire « La Mouette » [La Baule] et le 25 octobre 1940 dans l’hebdomadaire « Le Courrier de Saint-Nazaire et Région » un avis de mariage.

Eva et Albert vont se marier à Paris (17ème arrondissement) le 07 décembre 1940. Albert réside alors au 28, boulevard Bonne Nouvelle tandis qu’Eva réside au 175, rue Legendre tous les deux dans le 17ème arrondissement. Franziska est témoin du mariage

Eva LEDERER (1935)  © collection particulière
Eva LEDERER (1935) © collection particulière

Sur l’acte de mariage, il est précisé que Franziska est veuve et que son mari a disparu, ce qui est faux. Eva est mineure et lors de son mariage, soit les deux parents sont présents et donnent leur consentement au mariage et s’il y a un des parents absents, celui-ci doit donner son autorisation sous forme écrite. Karel a déjà rejoint les Etats-Unis et sans doute pour faciliter le mariage, Franziska va déclarer que son mari a disparu et est décédé.

Acte de mariage d'Albert TIANO et Eva LEDERER [Archives Municipales de Paris, 17M480]
Acte de mariage d’Albert TIANO et Eva LEDERER [Archives Municipales de Paris, 17M480]

Franziska émigre avec son fils Hans de Lisbonne le 15 février 1941 à bord du paquebot Siboney de la American Export Lines via Les Bermudes qui arrive à New-York le 27 février 1941. Elle y rejoint son mari qui réside à l’hôtel Pennsylvania à New-York. Hans avait obtenu son visa à Nantes le 29 octobre 1940 tandis que Franziska l’obtient à Paris le 17 décembre 1940.

Un vidéogramme montrant l’arrivée des migrants aux Etats-Unis à bord du Siboney en janvier 1941 est disponible à cette adresse : https://www.criticalpast.com/fr/video/65675074119_SS-Siboney_navire-docks-au-quai_American-les-conduites-dexportation_descendu-passerelle

Un livre (en français) raconte l’histoire de la ville de Lisbonne en 1940 et 1941 disponible à cette adresse : https://www.en-attendant-nadeau.fr/2018/06/05/en-transit-straumann/

Les deux dossiers d’étrangers de Eva et Franziska de la Préfecture de Loire-Inférieure sont transmis à la Préfecture de Police de Paris le 1er et 02 avril 1942. (raison inconnue).

Albert et Eva vont rejoindre les Etats-Unis mais nous ignorons quand ni par quel moyen ils ont pu quitter la France. Une descendante de la famille qui a recueilli des informations de vive voix auprès de la famille proche écrit que Albert et Eva sont passés par les Pyrénées pour rejoindre le Portugal pour finalement rejoindre Cuba. Le passeur qui avait fait passer le couple serait décédé lors du transfuge suivant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s