NATSCHERADETZ Edgar, [Margot] [56]

Edgar NATSCHERADETZ 1942 [Schweizerisches Bundesarchiv, E4264#1985/196#5881*]

Edgar NATSCHERADETZ, arrivé en France en juin 1939, est né à Vienne (Autriche) le 27 avril 1893 [Père : Richard NATSCHERADETZ et Mère : Amalia MAAS], marié avec Margot MAYER née le 07 juin 1902 à Olmütz (Olomouc, Tchécoslovaquie), sans enfant et loge allée des Vanneaux à La Baule avec Emil et Hedda KUX et Paula POLLAK. [La synagogue d’Olmütz sera détruite le soir même de l’occupation de la Tchécoslovaquie par les troupes allemandes en mars 1939].

Il a par ailleurs une soeur Hilda PAYER née le 12 octobre 1897 à Salzbourg mais il a coupé les ponts avec elle depuis déjà de nombreuses années.

Edgar a la nationalité tchécoslovaque mais a grandi à Vienne. Après 5 années à l’école primaire publique puis 4 années au lycée, il entame 4 années supplémentaires dans une académie de commerce dont il est renvoyé (cause inconnue) en 1912. Il arrive à la Bömische Escompte-Bank und Credit-Anstalt à Prague comme employé de banque puis gravi rapidement tous les échelons jusqu’au poste de directeur.
Il effectue son service militaire de juin 1915 jusqu’à octobre 1918 au 28ème Régiment d’Infanterie dans l’armée autrichienne avec le grade d’aspirant puis lieutenant. En 1938, après la crise des Sudètes , il quitte son poste de directeur et fuit la Tchécoslovaquie 3 semaines avant l’arrivée d’Hitler à Prague pour la Suisse où il arrive le 22 février 1939 avec son épouse. Le couple réside à l’Hôtel Urban à Zürich puis à l’Appartement Haus Léoneck puis dans la pension Weber, Seefeldstrasse 9 toujours à Zürich.

Edgar était inscrit sur une liste d’émigration à Prague en 1938 pour rejoindre le San Salvador via les Etats-Unis mais n’avait pu parvenir à ses fins, les Etats-Unis ayant bloqué l’émigration européenne à l’entrée en guerre.

Le 01 juin 1939, il se rend à Paris (son épouse restant à Zürich) où il cherche à rebondir professionnellement mais l’entrée en guerre de la France avec l’Allemagne va entraver ses projets. Le 01 septembre 1939, il s’inscrit comme combattant volontaire dans l’armée tchécoslovaque mais ne sera jamais rappelé.

Il reste à Paris quelques jours puis rejoint La Baule courant septembre où il réside allée des Vanneaux. Il se fait recenser en tant que Juif auprès du commissariat de la Baule ou sous-préfecture de Saint-Nazaire entre le 27 septembre et le 20 octobre 1940 sous le numéro 56.

Extrait liste dactylographiée du recensement 08 novembre 1940 [ADLA 1694W25]
Extrait liste dactylographiée du recensement 08 novembre 1940 [ADLA 1694W25]

Edgar est par ailleurs enregistré à la Préfecture de Nantes en tant que ressortissant allemand/slovaque/polonais/autrichien.

ADLA 1694W25
ADLA 1694W25

Edgar NATSCHERADETZ est expulsé de La Baule en novembre 1940 pour Paris , les autorités allemandes ne souhaitant pas avoir d’étrangers dans la zone côtière interdite, et y reste jusqu’en juin 1941.

Contrôle déplacement Israélites novembre 1940 [ADLA 1694W25]
Contrôle déplacement Israélites novembre 1940 [ADLA 1694W25]

Il va suivre le parcours d’Hedda KUX, sa fiancée, car Edgar est en instance de divorce avec son épouse Margot. Ils rejoignent Pau (Basses-Pyrénées, Pyrénées Orientales) [Juin 1941- 15 Avril 1942] puis Morlaas jusqu’en août 1942. Il devait être arrêté mais pour y échapper, va se cacher une petite huitaine de jours dans une grange près de Morlaas qu’il quitte le 25 août 1942 pour Pau par train puis Grenoble où une connaissance va leur prêter un logement. Hedda et Edgar quittent la région grenobloise le 17 septembre 1942 en taxi pour se rendre à Abondance près de la frontière suisse qu’ils passent clandestinement un samedi après-midi, le 19 ou 20 septembre 1942, par le col des Cornettes de Bise (2450 m.) par Faney – Les Evouettes via deux passeurs. Entre le 20 et le 26 septembre 1942, Edgar habite chez son épouse avec laquelle il est en instance de divorce. Ils se rendent spontanément aux autorités helvétiques qui décident de les interner dans un camp d’accueil, de travail, celui d’Adliswil (octobre 1942 – 01 mars 1943).

Livret pour réfugié d’Edgar NATSCHERADETZ [Schweizerisches Bundesarchiv, E4264#1985/196#5881*]

Le chargé d’affaires auprès du Bureau permanent de la République tchécoslovaque auprès de la Société des Nations Monsieur J. KOPECKI à Genève, le 29 septembre 1942 va tenter de les faire sortir de leurs camps d’internement, les autorités helvétiques répondant par la négative.

La situation change au printemps 1943 puisqu’il est interné dans le camp de travail de Messovico-Vira jusqu’au 01 juin 1943 puis Magliaso (Tessin) du 01 juin 1943 au 16 mars 1944 puis du 13 juin 1944 jusqu’au 24 juillet 1944. Il est convalescence du 16 mars 1944 au 13 juin 1944 vu son état de santé à Hotel Boldt Lugano puis Hotel Post-Savoy Lugano-Paradiso. Il réside dans le camp de réfugiés « De la Paix » à Lugano du 24 juillet 1944 au 05 mai 1945 puis au camp de réfugiés Rheingold Eldorado à Castagnola du 05 mai 1945 au 31 juillet 1945 qu’il quitte pour l’ Hôtel pour réfugiés « Flora » à Lugano. En novembre 1945, il obtient les attestations nécessaires dont un certificat de bonne conduite pour faire une demande d’émigration vers les Etats-Unis.

[Schweizerisches Bundesarchiv, E4264#1985/196#5881* ]

Edgar quitte par avion la Suisse le 27 février 1946 via l’Angleterre puis l’Ecosse en direction de New York où il atterrit le 03 avril 1946.

Récépissé de paiement pour le vol Londres New York 1946 © collection particulière
Récépissé de paiement pour le vol Londres New York 1946 © collection particulière
Service de l'immigration américain Vol Ecosse/New York [Family Search, en ligne]
Service de l’immigration américain Vol Ecosse/New York [Family Search, en ligne]

« New York, New York Passenger and Crew Lists, 1909, 1925-1957, » database with images, FamilySearch (https://familysearch.org/ark:/61903/3:1:3QSQ-G94V-WJ3N?cc=1923888&wc=MFK4-6TG%3A1030129601 : 21 May 2014), 7083 – vol 15261-15262, Apr 3, 1946 > image 673 of 1087; citing NARA microfilm publication T715 (Washington, D.C.: National Archives and Records Administration, n.d.). https://www.familysearch.org/ark:/61903/3:1:3QSQ-G94V-WJ3N?i=672&cc=1923888&personaUrl=%2Fark%3A%2F61903%2F1%3A1%3A24G4-BGD

Sa belle-mère Ida MAYER en 1942 a été déportée.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s