ELIACHEW Ivan, Dora

Ivan ELIACHEW arrive de Lithuanie, intégré à l’Empire russe à l’époque, en 1908 à l’âge de 20 ans. Né à Novo Alexandrosk le 19 mai 1889, il laisse en Russie un frère Léopold né en 1887 directeur de maison de commerce à Riga et deux soeurs, Macha née en 1896 et Sonia née en 1899 .
Ivan ELIACHEW exerce la profession de correspondant franco-russe-allemand jusqu’en 1912. Il réside alors 157 boulevard Magenta dans le 9ème arrondissement de Paris. Puis il est employé à la Maison Japonaise porcelaines et vases 66, boulevard Poissonnière dans le 9ème arrondissement à partir de 1912.
Il est engagé volontaire pendant la 1ère guerre mondiale à la Légion Etrangère et affecté au 1er Régiment Etranger au dépôt de Reuilly à partir du 5 octobre 1914 et réformé n°2 à l’Hôpital Bégin à Vincennes le 30 novembre 1914 pour rhumatismes et faiblesse de constitution.

Il effectue une première demande de naturalisation française en vertu de la loi du 05 août 1914 [l’application de la loi du 5 août 1914 autorisant le gouvernement à naturaliser, sans conditions de résidence, les étrangers qui contractaient un engagement pour la durée de la guerre] , demande qui n’aboutit pas et ajournée par décision du 26 janvier 1917 sous prétexte qu’il n’a pas suffisamment servi son pays (la France). Il renouvelle sa demande en 1920 mais finalement renonce à la nationalité française le 17 juillet 1920 malgré son certificat de notoriété.

Le 02 août 1924, il refait un demande de naturalisation qui va aboutir en avril 1925.

Dossier de naturalisation d'Ivan ELIACHEW [Archives Nationales 20279X14]
Dossier de naturalisation d’Ivan ELIACHEW [Archives Nationales 20279X14]

En 1926, le 13 avril, il se marie avec Dora SARAZAINSKI née le 23 mai 1895 à Paris (4ème arrondissement) et déménage au 13, rue Réaumur à Paris dans le 3ème arrondissement. Le couple n’aura pas d’enfant.

Acte de mariage ELIACHEV/ZARASAINSKi [AD075EC_03M255_0056]
Acte de mariage ELIACHEW/ZARASAINSKi [AD075EC_03M255_0056]

Peu de temps après en 1928, fort de son expérience comme employé à la Maison Japonaise, il décide de reprendre un commerce au Pouliguen d’articles japonais et chinois « The Japanese City » , sur la promenade qu’il va appeler le « Céleste Empire », un commerce dédié aux curiosités d’Extrême-Orient.

The Japanese City Registre du commerce [ADLA 22U147]
The Japanese City Registre du commerce [ADLA 22U147]
Le Céleste Empire Registre du commerce [ADLA 22U150]
Le Céleste Empire Registre du commerce [ADLA 22U150]

En 1939, suite à l’embargo des produits manufacturés en provenance du Japon proclamé par la Société des Nations (dont la France fait partie) pour faire valoir sa désaprobation à la guerre sino-japonaise commencée en 1937, le conseil municipal du Pouliguen dans une délibération du 24 juin 1939 autorise Monsieur ELIACHEW à vendre d’autres produits à l’exception de produits bretons (Il s’agit quand même de ne pas faire concurrence aux autres commerces de la Promenade). Cet avenant au bail perdurera jusqu’à la succession du bail en 1950. Il s’oriente donc vers les colifichets, bijoux fantaisie, maroquinerie, articles pour fumeurs…

Monsieur ELIACHEW se fait recensé entre le 27 septembre et le 20 octobre 1940 auprès de sous-préfecture de Saint-Nazaire (ou mairie du Pouliguen). Il figure sur la liste en numéro 18.

Extrait liste dactylographiée recensement 08 novembre 1940 [ADLA 1694W25]
Extrait liste dactylographiée recensement 08 novembre 1940 [ADLA 1694W25]

Les scellés ont été apposés sur son activité le 03 décembre 1940. Un gérant est nommé (Monsieur Gabriel HERVOUET, arbitre de commerce, 44 rue du Nantes à Saint-Nazaire) en tant que liquidateur le 23 janvier 1941.

Le commerce des époux ELIACHEW est vendu le 15 décembre 1940 soit une dizaine de jours après la pose des scellés par Gabriel HERVOUËT, arbitre de commerce à Yves Henri COUESNON, 22 rue Henri Gauthier à Saint-Nazaire.

Ivan ELIACHEW et son épouse quittent la presqu’île et se rendent au 13 rue Réaumur à Paris dans le 13ème arrondissement. Ils sont arrêtés le 09 juin 1944 et internés à Drancy.

Ils sont déportés par le convoi numéro 76 le 30 juin 1944 de Drancy vers Auschwitz. Ils sont tous les deux décédés, Ivan avait 55 ans et son épouse 49 ans.

Liste convoi 76 [CDJC, Mémorial de la Shoah, en ligne]
Liste convoi 76 [CDJC, Mémorial de la Shoah, en ligne]

Suite au décès des époux Eliachew, c’est la famille de Dora ELIACHEW (née Sarazainski) et qui habite au 15 rue Réaumur à Paris (juste à côté du logement qu’ occupaient les époux Eliachew) qui reprendra le bail du magasin « Le céleste Empire » sur la promenade du Pouliguen en 1950.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s